ETHNOGRAPHIE MALAYĀḶAM ET PHILOSOPHIE EN ASIE DU SUD

Les épices

Le champ sémantique du mot épices recouvre en partie ceux des mots épicerie, droguerie, apothicaire et espèce [biologique]. C'est là le résultat d'une histoire du commerce et de la pharmacie.

(Dictionnaire de Littré)

ÉPICE 1° Toute drogue aromatique ou piquante dont on se sert pour l'assaisonnement. Le poivre est une épice. || Terme de cuisine. Quatre épices, mélange de girofle, de muscade, de poivre noir, de cannelle ou de gingembre en poudre. […]

ÉTYM. […] species ayant déjà en latin désigné les aromates, c'est-à-dire les espèces par excellence, et, finalement, dans les langues romanes, le sens s'en étant particularisé dans les épices. Semblablement, l'apothicaire nommant ses drogues species, non pas des drogues en général, mais des drogues particulières et spéciales, l'italien nomme l'apothicaire speziale.

Les épices sont aux remèdes ce que les Simples (plantes médicinales) sont aux (remèdes) composés dans la pharmacie galénique. Ajouter aux connotations du mot épices en Occident celle, très indienne, de plante de notre jardin. Un produit de l'horticulture sans violence faite à la terre.

Je dis épices plutôt que «substances aromatiques», pour conserver à aromatiques son sens strict dans la pharmacie ayurvédique où l'on distingue les Aromatiques, les Piquantes et les Amères. Je dirai donc que les épices sont coordonnées entre elles dans un système de classification à facettes. C'est là l'essentiel des savoirs locaux que les autorités politiques protègent en Inde en matière d'agronomie, horticulture, pesticides d'origine végétale, parfumerie et pharmacie. Les substances aromatiques font système — l'humorisme — et les savoirs locaux à leur sujet ne sont pas simplement l'accumulation de connaissances empiriques telles que «le neem est un bon vermifuge», «le curcuma est un désinfectant», «la zédoaire a des propriétés antispasmodiques», etc. J'étudie ce système dans les jardins d'épices.